• Kitty Abse

Qu'est-ce qu'une « bonne » selle ?



On me demande souvent « pouvez-vous recommander une bonne selle ? Et elle doit être belle. »


Notre selle est l'interface essentielle entre nous et notre cheval et pour qu'il puisse faire son travail, elle doit être « bien ». Si elle n'est pas « bien » alors notre cheval sera incapable d'accomplir les tâches qu'on lui demande de faire sans douleur et gêne et n'atteindra jamais son potentiel. De même qu’en tant que cavaliers, nous ne serons pas aussi confortables ou aussi bien positionnés et efficaces pour monter à moins que nous utilisions une « bonne » selle.


Donc, qu'est-ce que veut dire « bien » ?


Pour commencer, la selle doit être conçue et fabriquée par un expert en prenant en compte la forme et les mouvements du cheval, le travail à accomplir, et elle doit aller au cheval. En termes plus simples, cela veut dire qu'elle doit être assez large le long de la gouttière pour permettre au cheval de pouvoir bouger son dos sans comprimer et bloquer les muscles, les nerfs et les os de sa colonne vertébrale. La selle doit laisser assez de dégagement vertical le long de la colonne vertébrale aussi.


Puis, l'ARÇON, le squelette sur lequel est construit la selle, doit suivre la forme du dos du cheval horizontalement et de l'arrière à l'avant aussi, sans causer de lignes ou de zones de pression qui dégraderont les muscles dorsaux du cheval, peu importe la matelassure que l'on met sous la selle (tapis, amortisseur, etc.). L'arçon doit aller derrière les épaules pour éviter de les bloquer.

Ensuite, LES PANNEAUX sous la selle doivent aider la selle à absorber la pression et le poids causés par le cavalier sur la selle. Ils doivent avoir la même forme que celle du cheval, doivent être remplis de matériaux confortables (laine) pour absorber les chocs et doivent avoir la bonne forme pour que la selle reste en place sans faire du mal au cheval ou le gêner quand il bouge. L'arçon et les panneaux doivent être conçus et fabriqués assez bien pour que la selle soit symétrique partout.


Le siège et les quartiers doivent aller au cavalier et doivent être adaptés pour le travail à faire, pour qu'il ou elle soit assis correctement dans la selle sans effort supplémentaire et la selle doit aussi aller à la position du cavalier. Si le cheval est très large, par exemple, la forme du siège peut éviter le sentiment d'être perché sur le cheval incapable d'utiliser efficacement ses jambes.





Les contre-sanglons de la selle doivent être fabriqués de matériaux durs et résistants et laisser des options pour aider au fit de la selle et l'équilibre de la meilleure manière possible (tant que la selle convient de base bien sûr), pour la stabilité et le confort du cheval et du cavalier. La selle doit être fabriquée à partir de matériaux d'une qualité excellente et assez résistants pour durer dans le temps et pour éviter l'usure, garantir la sécurité et être assemblée avec des standards de qualité.


Donc qu'est-ce qui manque ? Beaucoup probablement, mais je n'ai pas dit qu'une « bonne » selle est belle ! Ni qu'elle doit être fabriquée pour le plaisir des yeux, avec un design à la mode, ni être fabriquée par une marque célèbre. Être belle, à la mode, de marque, luxueuse, rendre vous amis jaloux, NE SONT PAS des aspects qui rendent une selle « bien ». Ce sont les derniers aspects que l'on doit considérer quand nous choisissons notre selle. Votre selle excellente ne fait peut-être pas plaisir à vos yeux quand vous la regardez, mais si vous et votre cheval êtes confortables et efficaces avec, cela suffit pour que vous vous sentiez heureux en sachant que vous avez choisi une « bonne » selle !